Une vie banale, mais complexe a la fois

14 décembre 2005

|- conscéption de mon point de vue concernant mon meilleur ami -|

Depuis que j'ai deux ans, cela faisait à peine un ans que je venais d'emménager dans ma maison avec mes parents et tout commence ici.
Je commence a me lier d'amitié, avec les enfants des voisins qui se noment Alexis et Nicolas. Je n'irais pas cacher que celui avec lequel j'ai tissé des liens beaucoup plus fraternel était Nicolas. Et pendant toute mon enfant j'étais abitué a le voir tout les jours jusqu'au moment où il dut déménager, c'était pendant mon année de sixième.
Ceci fut un gros choc pour moi, je me retrouvais seul. Jusqu'au jour où Max réaparue, en effet il était un de mes camarades de classe de sixième, et je le retrouvais en troisième avec un grand étonnement mais aussi avec joie de le revoir. Et là tout le monde le devinne, il devient mon meilleur ami, dès les première semaine, et pour vous dire franchement, aucun ami n'avait placé la barre aussi haut dans mon estime que lui, c'est pour cela qu'aujourd'hui il est la personne qui compte le plus pour moi.
Mais, parce qu'il y a toujours un mais, en fin de troisième Max se fit une petite copine qui se prénome Johanna, pendant les premier mois où il sortit avec rien ne changea dans nos liens amicaux, mais a un moment il dut moin me voir pour réster un peu plus intime avec ça copine et là le cochemare commence.
Et oui je le voyait de moin en moin fréquemment et ceci me tuais a petit feu, car vous l'ayant dit précedement depuis ma tendre enfance j'étais abitué a voir mon meilleur ami tout les jours, hors a ce moment de ma vie je ne le voyait qu'une fois tout les deux ou trois mois, ce qui me coûta une depression nerveuse.

Aujourd'hui après un an de souffrance et de peur de perdre mon meilleur ami je le retrouve, et je le voit a des fréquence plus régulière, mais le stress m'envahie, j'ai besoin de le voir tout les jours, il est ma source de bonne humeur et si je ne le vois pas plusieur effet se font ressentir: perte de bonhumeur, fatigue, perte de l'apétie,, etc...
Aujourd'hui je stress a propos de rien, j'ai peur, peur de le perdre une nouvelle fois, je m'en rend malade un peu plus tout les jours!

Florian

Posté par andromede à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]


|- le commencement 13/12/2005 -|

Les fêtes aproche, les activirées familliales des emplettes de noël commence. Mais pour ne pas changé je me sens mal, je n'ai qu'une choses en tête, voir les personnes qui me sont le plus chère. Mais il n'est pas très facile de le faire c'est donc pour cela que je me sens particulièrement triste et incapable de faire quelque chose tout seul par ma propre inciative.
Il est 0h00, il est donc tard le sommeil commence a se faire lourd, demain j'ai une sortie d'escalade avec mon lycée, mais je me demande sérieusement si je vais y allé, mais j'aurrais aimé y aller avec Max, au moin avec lui je me serais amusé, pas étonnant c'est lui qu'il me faut a chaque fois pour me rebousté!

Florian

Posté par andromede à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]